Développement open source: Microsoft en tête des contributions